ORL

Liens utiles
Echographie, Scanner et IRM en ORL
  • l’échographie explore les parties molles superficielles du cou et de la face, c’est un examen non irradiant, accessible rapidement généralement. C’est le seul examen d’imagerie conventionnelle validé pour la détection et caractérisation des nodules thyroïdiens. Elle permet d’explorer les masses palpables du cou et de la face, la pathologie des glandes salivaires, parathyroïdes. Elle permet de guider des prélèvement éventuels. les ultra sons utilisés ne permettent pas de traverser les os ni les interfaces aériennes, on ne peut donc pas « voir» l’intérieur du larynx, les cordes vocales, le pharynx.
  • le scanner étudie les voies aéro-digestives supérieures (larynx, pharynx), les sinus, les os de l’oreille externe et moyenne, ceux de la région cervicale, et améliore la détection des calculs salivaires vus en échographie.
  • l’IRM est l’examen de référence pour l’étude des parties molles profondes non accessible en échographie, de la cavité buccale, la langue, la caractérisation des tumeurs de la parotide et des glandes salivaires en général, de l’oreille interne. Elle permet aussi l’exploration du cerveau indispensable si certains symptômes peuvent aussi correspondre à une pathologie neurologique centrale ou des nerfs craniens.

Parfois, il est difficile de déterminer le ou les meilleurs examens pour aboutir au diagnostic. Dans tous les cas, je reste à la disposition des prescripteurs et des patients pour optimiser la séquence des examens à réaliser, limiter leur nombre et réaliser directement l’examen le plus pertinent en fonction des questions posées.